SEVRES ENERGIES 36 bd du Guédeau 79300 BRESSUIRE 05 49 72 66 02
SEVRES ENERGIES36 bd du Guédeau79300 BRESSUIRE05 49 72 66 02

La cheminée ouverte

 

La cheminée ouverte ne possède aucun moyen de récupération de chaleur. 90 % de la chaleur produite part dans les airs. Elle est donc à déconseiller car le feu ne sert à rien en terme de chauffage.

Le foyer fermé ou insert

 

Le foyer fermé ou insert, son rendement est 70 % supérieur aux foyers ouverts grâce à des systèmes de restitution de chaleur qui équipent ce matériel. Son autonomie va de 10 h et plus. Il permet de chauffer quelques pièces ou toutes les pièces de la maison si un système de ventilation et un réseau de gaines permettent de diffuser la chaleur.

Le poêle

 

Le poêle est relativement simple à installer, il diffuse rapidement et directement la chaleur par convection (circulation d'air) et par rayonnement (ondes émises par le foyer). Selon, les modèles, il chauffe une ou plusieurs pièces.

 

Un poêle classique a un rendement élevé mais manque d'inertie (c'est-à-dire qu'il ne va pas accumuler de la chaleur puis la restituer feu éteint pendant des heures). Seuls les poêles à accumulation ou à inertie peuvent diffuser la chaleur pendant plus de 10 heures par le rayonnement des éléments réfractaires. Les matériaux qui les composent (faïences, pierres, briques...) possèdent une très forte inertie permettant un stockage de l'énergie durant la période de chauffe et une restitution lente pendant des heures même feu éteint. Ces poêles sont plus onéreux mais leur prix est justifié par des rendements très supérieurs aux autres modes de chauffage.

La chaudière à bûches

 

La chaudière à bûche peut assurer à la fois le chauffage central et l'eau chaude sanitaire. Elle représente un investissement total entre 15 000 € et 30 000 € auxquels il convient de dégrever un crédit d'impôts de l'ordre 25 % (ou 40 % en remplacement d'un système bois ou biomasse existant) et autres subventions.

 

Les contraintes sont minimes : remplir la chaudière avec des bûches mais une seule visite par jour suffit. La chaudière  régule ensuite automatiquement son allure en fonction des besoins.

 

L'économie réalisée en une année est importante puisqu'il faut 12 stères de bois pour l'année, soit 700 €. Il est possible de coupler la chaudière à bois avec des panneaux solaires pour la production d'eau chaude, ce qui permet de couper la chaudière six mois de l'année.

 

Les pellets, granulés de bois qui s'achètent en vrac à la tonne, permettent de se passer de la corvée d'approvisionnement. Une réserve de 1 ou 2 tonnes est reliée à la chaudière qui s'auto-alimente grâce à une vis sans fin. L'autonomie est alors de plusieurs semaines.

nos Installations

Nos horaires d'ouverture sont seulement sur prise de rdv par mail par téléphone

lun.-jeu. :

08:00  - 12:30 

14:00  - 18:00 

sam. :

08:30  - 12:30 

ven. :

08:00  - 12:30 

13:30  - 19:00 

Nous attendons avec intérêt, de recevoir de vos nouvelles.

Partenaire de Poelesabois .com