SEVRES ENERGIES 36 bd du Guédeau 79300 BRESSUIRE 05 49 72 66 02
SEVRES ENERGIES36 bd du Guédeau79300 BRESSUIRE05 49 72 66 02

 

La ouate de cellulose est fabriquée à partir de vieux journaux triés (sans plastique) que l’on recycle en usine.

Après avoir trié les papiers et en avoir retiré les déchets (plastique d’emballage papiers gras), une broyeuse va déchiqueter le papier pour le réduire en filaments.

Tous les métaux présents (agrafes…) sont alors séparés par criblage.

Les additifs sont ensuite ajoutés, grâce à un doseur automatique, afin de donner ses propriétés ignifuges à la ouate de cellulose.

Une seconde broyeuse va raffiner les morceaux préalablement obtenus à l'état de fibres floconnées et va ainsi permettre la bonne fixation des additifs aux fibres.

Tout au long du processus, un système de filtration permet de récupérer les poussières de papier (fibres cassées) afin d’obtenir une ouate de cellulose dont les performances seront meilleures et qui sera plus agréable à mettre en œuvre.

La ouate obtenue est ensuite pesée et compressée (afin de maximiser la quantité transportée par camion et de réduire les coûts de transport) avant d’être ensachée.

Les sacs de ouate de cellulose sont ensuite palettisés (palettes 800 x 1200) par un robot et fardelés avec une coiffe avant d’être stockés dans un endroit sec puis préparés pour une expédition par trains et camions.

 

Un excellent rapport qualite/prix

 

Pour un pouvoir isolant élevé, la ouate de cellulose est l'isolant naturel le moins cher sur le marché, loin devant les produits à base de bois, de chanvre ou de coton.

Son coût est cependant légèrement plus élevé que celui des isolants conventionnels (laine de verre et de roche) mais l’investissement est justifié par des qualités d’isolation thermique et acoustique, de régulation hygrométrique, d'étanchéité à l'air, …indéniables!

Ses différentes techniques de pose peuvent facilement être adaptées à tout bâtiment et lui confèrent un pouvoir couvrant très élevé avec quasiment aucune perte (surplus, déchets) à l'utilisation.

 

Une étanchéité à l'air supérieure

 

D'après un test réalisé dans un centre Universitaire du Colorado (Etats-Unis), l'isolation en ouate de cellulose apporte une étanchéité à l'air supérieure à celle que procure la laine de verre. Quand on sait que l’étanchéité à l’air des bâtiments est une condition essentielle pour avoir une maison économe en énergie, cet élément est à prendre en compte.

 

La résistance



Notre ouate de cellulose est formulée pour être protégée contre tous les risques potentiels en usage courant.

La ouate de cellulose NrGaïa est antifongique  et n’est pas attaquée par les insectes, la vermine et les rongeurs

 

La résistance au feu

 

La ouate de cellulose est extrêmement résistante au feu et a des performances comparables à celles des laines conventionnelles revêtues d’un voile de verre.

En cas de feu, la ouate de cellulose réagit de manière analogue au bois. Une grosse couche de charbon se forme lorsque la surface est enflammée. Le charbon ayant une conductivité thermique plus faible, il protège la cellulose sous-jacente de l'échauffement : la cellulose se consume mais ne brûle pas et aucune flamme n'apparaît !

 

 

La ouate préserve la santé

 

Comme c’est le cas pour toute utilisation de matière organique non fossile, opter pour la ouate de cellulose afin d’isoler sa maison permet un coût environnemental quasiment neutre.

Elle est en effet caractérisée par une énergie grise (énergie nécessaire à sa fabrication) extrêmement faible et bien plus basse que tout autre matériau d'isolation conventionnel : moins de 6 kWh/m3 contre plus de 250 pour les laines de roche ou de verre et plus de 850 pour le polystyrène.

nos Installations

Nos horaires d'ouverture sont seulement sur prise de rdv par mail par téléphone

lun.-jeu. :

08:00  - 12:30 

14:00  - 18:00 

sam. :

08:30  - 12:30 

ven. :

08:00  - 12:30 

13:30  - 19:00 

Nous attendons avec intérêt, de recevoir de vos nouvelles.

Partenaire de Poelesabois .com